ESPACE MEMBRES 

La pratique du tir sportif étant régie par des règles de loi très précises, tout tireur sportif se doit
de connaître les règles essentielles en matière de détention d'armes et de sécurité.
 
Nous vous invitons à consulter la rubrique  INFOS - LIENS  pour consulter et/ou télécharger
les documents relatifs à la pratique du tir sportif.

Les connaissances relatives au tir sont transmises aux enfants selon la méthode nationale d'initiation définie par la Fédération Française de Tir.
 
La durée de formation s'adapte à chaque jeune tireur et se fait au stand 10 mètres, à la carabine ou au pistolet à air comprimé (disciplines privilégiées de l'apprentissage qui permettent d'assimiler toutes les techniques de base et de préparer le tireur aux autres disciplines).
 
Les cours sont dispensés par un initiateur et deux animateurs de club.
L'enseignement est gratuit, le club prétant les armes et fournissant les cartons.
 
Huit niveaux de progression :

1. Connaissance de base de la discipline
2. Travail du lâcher
3. Travail de la visée
4. Familiarisation aux techniques complémentaires
5. Approche de la position debout
6. Position debout avec support à assistance modulable
7. Position debout
8. Position debout réglementaire, carabine et pistolet.

Le tir est le troisième sport individuel pratiqué dans le monde (après le tennis et le golf).
 
Ouvert à tous et accessible aux personnes handicapées, le Club de Tir Grenoblois vous invite à venir découvrir les différentes disciplines de tir sportif proposées. Il pourra ainsi vous guider à choisir celles qui correspondront le mieux à vos goûts, à vos aptitudes et à vos moyens.
 
Vous pouvez retrouver d'autres informations sur chacune de ces disciplines en consultant le site internet de la FFTir (Fédération Française de Tir).

  ARBALETE FIELD

Discipline mondiale expérimentée en 1989 pour la première fois à 10 mètres.
 
Les principes d'organisation sont proches de ceux du tir à l'arc.
 
L'objectif :

- 10 mètres (en salle) : tirer 40 flèches sur un blason de 25 cm.
- 18 mètres (en salle) : tirer 60 flèches sur une cible à 3 visuels pleins de 25 cm.

  ARMES ANCIENNES

Cette discipline propose des épreuves où sont utilisées des armes d'origine ou des répliques représentant les divers systèmes de mise à feu (mèche, silex, percussion) et utilisant uniquement
de la poudre noire : pistolets, revolvers et bien sûr fusils et carabines.
 
Les tenues vestimentaires sont libres. Les noms des épreuves évoquent soit des noms de personnes qui ont inventé ou fabriqué des armes, soit des sites significatifs de l'histoire des armes
(par exemple : Nagashino, site d'une bataille où la première fois les mousquets à mèche furent utilisés par les Japonais).
 
Les épreuves sont nombreuses et variées pour être ici toutes citées, d'autant qu'elles diffèrent pour peu que l'on tire avec un modèle d'origine ou une copie. En compétition, les 10 meilleurs impacts sont retenus sur les 13 coups tirés pour le score.

  CARABINE 10 mètres

Carabine standard à air comprimé, calibre 4,5.
Discipline olympique pour les seniors et les dames, qui permet aux débutants une "initiation" facile
et peu onéreuse car les armes et les cibles sont fournies, restent les plombs à votre charge.
 
L'objectif est de tirer debout :

- 40 coups en 1 h 15, pour les dames,
- 60 coups en 1 h 45, pour les seniors.
 
De très bonnes raisons concourent donc à adopter l'air comprimé pour apprendre :

- le tir à 10 mètres se fait en salle, dans des conditions confortables toute l'année,
- le faible coût des munitions,
- les armes sont souvent prêtées,
- pas de bruit au départ du coup,
- pas de recul de l'arme au départ du coup.
 
Le débutant garde tout son calme physique et intellectuel pour observer et analyser ce qui se passe.

  CARABINE 50 mètres 3 x 40

Carabine libre de petit calibre (22 LR).
Discipline olympique pour les seniors.
 
L'objectif est de tirer 120 coups dans les 3 positions :

- 40 coups en 0 h 45 en position "couché",
- 40 coups en 1 h 15 en position "debout",
- 40 coups en 1 h 00 en position "genou".

  CARABINE 50 mètres 3 x 20

Carabine libre de petit calibre (22 LR).
Discipline olympique pour les dames.
 
L'objectif est de tirer 60 coups en 2 h 15, dans les 3 positions :

- 20 coups en position "couché",
- 20 coups en position "debout",
- 20 coups en position "genou".

  CARABINE Match anglais

Carabine libre 22 LR d'un poids maximum de 8 kg, sur laquelle sont autorisés beaucoup d'accessoires.
Discipline olympique pour les seniors.
 
L'objectif est de tirer 60 coups en 1 h 15, en position "couché".
Les tireurs ont droit à l'utilisation de la bretelle ou courroie et au cale-main. L'avant bras qui est sous le fût ne doit pas avoir un angle inférieur à 30° avec le plan du sol.

  BENCHREST

La particularité de ce tir consiste à rechercher la précision maximale avec les armes d'épaules.
De nombreuses aides matérielles sont autorisées. Vous imaginez aisément que la qualité
des rechargements entre elle aussi en ligne de compte, sans pourtant en faire une religion.
 
Il existe une distinction essentiellement à faire entre les disciplines mondiales et nationales :
les premières ne prennent en compte que la valeur dimensionnelle des groupements de 5 coups réalisés, alors que les secondes utilisent des cibles zonées avec comptage des points.

  PISTOLET 10 mètres

Pistolet à air comprimé ou à CO2.
Discipline d'initiation par excellence et discipline olympique pour les seniors et les dames, l'épreuve
du tir au pistolet à 10 mètres est accueilli aux Jeux olympiques depuis 1988.
 
L'objectif est de tirer sur 1 cible :

- 60 plombs en 1 h 45 pour les hommes,
- 40 plombs en 1 h 15 pour les dames.
 
De très bonnes raisons concourent donc à adopter l'air comprimé pour apprendre :

- le tir à 10 mètres se fait en salle, dans des conditions confortables toute l'année,
- le faible coût des munitions,
- les armes sont souvent prêtées,
- pas de bruit au départ du coup,
- pas de recul de l'arme au départ du coup.
 
Le débutant garde tout son calme physique et intellectuel pour observer et analyser ce qui se passe. C'est donc une "initiation" facile et peu onéreuse car les armes et les cibles sont fournies, restent
les plombs à votre charge.

  PISTOLET 10 mètres Vitesse

Pistolet 5 coups à air comprimé ou à CO2.
Discipline d'initiation par excellence, pratiquée par toutes les catégories de tireurs, des écoles de tir jusqu'aux seniors et dames.
 
L'objectif est de tirer sur 5 cibles basculantes :

- 8 séries de 5 coups tirés en 10 secondes, pour les juniors garçons et seniors,
- 6 séries de 5 coups tirés en 10 secondes, pour les juniors filles et dames.
 
Pour chaque série, 1 coup tiré sur chacune des 5 cibles.
 
Soyez assurés que même dans les séries les plus rapides, chaque coup est visé et le lâché soigné.
Ce n'est pas un tir d'instinct au jugé. Cette discipline requiert de solides fondements basés sur
la précision ainsi qu'un entraînement intensif.

  PISTOLET 10 mètres Standard

Pistolet 5 coups à air comprimé ou à CO2.
Discipline d'initiation par excellence, pratiquée par les catégories de tireurs juniors, seniors et dames.
 
L'objectif est de tirer sur 1 cible :

- 8 séries de 5 coups tirés en 10 secondes, pour les juniors garçons et seniors,
- 6 séries de 5 coups tiré en 10 secondes pour les juniors filles et dames.
 
Pour chaque série, 5 coups tirés sur la même cible.

  PISTOLET 25 mètres Vitesse olympique

Pistolet de calibre 22, dont la particularité est la crosse envellopante du pistolet, et les trous d'évents sur le canon, assurant une meilleure stabilité de l'arme.
Discipline olympique pour les seniors.
 
Le départ se faisant à 45°, l'objectif est de tirer sur 5 cibles pivotantes, 60 coups se décomposant
en 2 séries de 30 coups :

- 2 séries de 5 coups tirés en 8 secondes,
- 2 séries de 5 coups tirés en 6 secondes,
- 2 séries de 5 coups tirés en 4 secondes.
 
Soyez assurés que même dans les séries les plus rapides, chaque coup est visé et le lâché soigné.
Ce n'est pas un tir d'instinct au jugé. Cette discipline requiert de solides fondements basés sur
la précision ainsi qu'un entraînement intensif.

  PISTOLET 25 mètres Sport (ou combiné 22)

Revolver ou pistolet 22 LR (pour le combiné 22), 32 ou 38 (pour le pistolet sport).
Discipline olympique pour les dames en 22 LR, mondiale pour les juniors en 22 LR et mondiale pour
les seniors en gros calibre.
 
L'objectif est de tirer sur 1 cible :

- 30 coups en "précision" en 6 séries de 5 coups en 6 minutes,
- 30 coups en "vitesse" en 6 séries de 5 coups, le tireur disposant de 3 secondes pour tirer chaque balle, la cible pivotante s'effaçant 7 secondes entre chaque coup.

  PISTOLET 25 mètres Standard

Pistolet 22 LR.
Discipline mondiale.
 
L'objectif est de tier sur 1 cible, 60 coups en 3 séries de 20 coups :

- 4 x 5 coups tirés en 150 secondes,
- 4 x 5 coups tirés en 20 secondes,
- 4 x 5 coups tirés en 10 secondes.
 
Comme en Vitesse olympique, l'enchaînement de 5 lâchés sans coup de doigt nécessite une grande maîtrise et beaucoup d'entraînement.

  PISTOLET 50 mètres

Pistolet libre 22 LR ("libre" parce que le règlement permet que les dimensions et le poids de ce type d'arme à un coup soient à la convenance du tireur).
 
Discipline pistolet de précision par excellence (prolongement naturel du 10 mètres) et discipline olympique pour les seniors.
 
L'objectif est de tirer sur 1 cible, 60 coups en 2 h.

  SILHOUETTES METALLIQUES

Cette discipline est née au Mexique à l'époque où Pancho Villa donnait la possibilité à ses hommes
de tirer sur des animaux pour se les partager. Elle s'est ensuite considérablement développée
aux Etats-Unis avant d'être introduite en France au début des années 1980.
 
Sport spectaculaire et visuel se pratiquant aussi bien par des hommes que des femmes, les épreuves se différencient par le type d'arme utilisée, la position de tir et la taille des silhouettes.
 
Tout en étant très fonctionnelle, une des positions des tireurs apparaît au profane extrêmement bizarre : le tireur est couché sur le dos, jambes fléchies, tête relevée appuyée sur le bras qui ne tient pas l'arme, celle-ci posée le long de la cuisse ; cette posture est communément appelée "position en grenouille morte".
 
Le but du jeu consiste à renverser des silhouettes métalliques par deux séries de 5 coups, poulet, cochon, dindon et mouflon à 4 distances différentes pour un total de 40 coups.

  TIR AUX ARMES REGLEMENTAIRES (TAR)

Il s'agit en réalité de la reprise des épreuves de tir pratiquées à la fin du XIXe siècle et au début
du XXe siècle.
 
Les épreuves se pratiqueront au fusil à 100 mètres, à la carabine 22 LR à 50 mètres et aux armes
de poing à 25 mètres, pour lesquelles on utilise des armes d'origine militaire devenues aujourd'hui obsolètes et classées selon la nature des munitions en 1re, 4e, 5e et 7e catégories.
 
Ces épreuves pratiquées à l'origine par les militaires de réserve intéressent naturellement l'Union Nationale des Officiers de Réserve ainsi que la Fédération Nationale des Associations des Sous-
Officiers de Réserve, qui apportent leur collaboration à cette nouvelle discipline. Il s'agit pour eux
non seulement de maintenir la tradition du tir populaire dans les armées mais également de soutenir des manifestations sportives destinées à resserrer les liens entre la Nation et ses Armées par l'intermédiaire du mouvement associatif représenté par la FFTir.

  TIR SPORTIF DE VITESSE (TSV)

Il est issu de la discipline "Practical Shooting" ou IPSC, qui a vu le jour aux Etats-Unis dans
les années 1950, et s'est rapidement développée et étendue à travers le monde entier.
 
Les fondements de base du TSV se retrouvent dans les 3 lettres DVC qui représentent
les 3 composantes de cette discipline : Diligentia Vis Celeritas = Précision Puissance Vitesse.
Les tireurs doivent trouver le compromis idéal entre ces 3 contraintes, pour réaliser le meilleur score, en statique ou en mouvement, contre la montre.
 
La plupart des tirs interviennent à une distance rapprochée (10 à 20 mètres) et pour quelques rares situations jusqu'à 50 mètres. Ces distances et la taille relativement importantes des cibles peuvent laisser croire que les matchs sont faciles, mais en tir TSV, seules les armes d'un calibre d'au moins
9 mm sont autorisées, et maitriser une arme de ce calibre à pleine puissance n'est pas facile.
Le temps joue également un rôle, le score est divisé par le temps pour obtenir le classement, ce qui ajoute à la complexité de chaque match. Les cibles sont variées : fixes, papier, metal, mobiles.
Les situations de tir sont différentes d'un match à l'autre et chaque match impose des déplacements et le franchissement d'obstacles pour se trouver en situation de tir. La condition physique et mentale du concurrent doit être parfaite pour réussir en match.
 
Aujourd'hui, le Tir Sportif de Vitesse est pratiqué dans presque tous les pays au monde et le titre de "Champion du monde TSV" est la récompense suprême.

  COWBOY ACTION SHOOTING (CAS)

Aux Etats-Unis en 1979, à l'issue d'un concours d'IPSC, une poignée de tireurs évoquent l'idée d'organiser un match avec des revolvers à simple action, des Winchester et de vieux fusils de chasse. Le premier concours "cowboy" aura lieu en décembre 1979. Cette nouvelle discipline sera baptisée Cowboy Action Shooting.
 
Le Cowboy Action Shooting est un sport amateur aux multiples facettes où les participants concourent avec des armes à feu du type de celles utilisées pendant la conquête de l'Ouest américain : revolvers à simple action, carabines à levier de sous-garde, ainsi que des fusils de chasse juxtaposés antérieurs à 1899 ou à levier de sous-garde.
 
Pendant la compétition, chaque tireur doit participer à plusieurs "stages" (parcours), au cours desquels il doit tirer successivement avec ses quatre armes sur des cibles spécifiques en acier
ou en carton. Le décompte des points est basé sur la précision et la vitesse.
 
L'aspect réellement unique du Cowboy Action Shooting réside dans l'obligation faite aux tireurs
de s'habiller comme à la fin du 19e siècle ou comme dans un western de série B, chaque participant devant adopter un pseudonyme en rapport avec l'époque et adapter son costume en fonction
du personnage choisi.